Appartement Semaya


Categorie(s) :
Mots clefs : | |


Conception : 2008

Explication assez élocante de Schemata Architecture à propos de la rénovation d’un bâtiment entier dans la banlieue de Tokyo.

« Ce projet consiste en la transformation d’une société vieille de trente ans. Notre point d’orgue pour l’aménagement de ce bâtiment fut la «soustraction» ou décapage des éléments inutiles.

Nous avons conçu tout sur ​​le site, sans préparation, aucune, ni de dessins de présentation pour  nos clients. Nous avons séjourné dans le site tout le temps, et nous avons donné les instructions aux ouvriers sur place et dans bien des cas nous avons travaillé avec eux.

Ce bâtiment est situé près de la ville de Sayama Station, qui est à cinquante minutes en train du centre de Tokyo. On nous a demandé de convertir cette ancienne société de logement en immeuble d’appartements. De ce changement de destination, le client voulait faire une trentaine d’unités d’appartements à louer.

Le bâtiment était composé selon les  «standards» des bâtiments d’autrefois qui a fini par produire des vies ennuyeuses et désagréables.
Aussi en raison de la dénatalité, la population dans les banlieues de Tokyo diminue rapidement, et beaucoup d’ appartements sont maintenant semi-vacants . Le propriétaire était préoccupé par cette situation, et nous a demandé « quelque chose de nouveau  » pour attirer plus de locataires. Mais le budget était extrêmement faible et, donc, nous avons eu à penser une méthode de travail efficace. Et nous sommes arrivés avec cette expérience in situ.
Comme nous ne pouvions pas nous permettre de faire de nouveaux éléments, nous avons eu de découvrir des façons de réutiliser des éléments existants et de créer un nouveau design à partir de là. Et nous sommes venus à penser qu’il était crucial d’attendre et de voir le processus de dé-construction, pour obtenir le meilleur résultat dans cette « soustraction ».
Nous avons commencé à voir que la «dé-construction» était un acte plus puissant que la «construction» sur le site. Après que les éléments inutiles aient été retirés du site, sont restés des éléments qui ont servi à créer de nouvelles actions et réactions, et l’espace ennuyeux et sans joie  tourna en quelque chose de frais et nouveau. De plus, ces espaces créés par les «dé-constructions» sont tous des espaces  uniques . 

La population du Japon diminue rapidement, et son économie se ralentit. De nombreux bâtiments sont vacants, et nous avons des architectes qui savent  quoi faire avec ces espaces inutilisés. Nous n’avons plus besoin »de ferraille pour construire, mais nous avons à définir et à créer un meilleur cadre de vie par la «dé-construction» dans notre société contemporaine.  » 

Schemata Architecture





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *